• Blancheur

    La neige est tombée drue

     

    à gros flocons.

     

    Elle a envahi la rue

     

    de ses tourbillons.

     

     

    Le vent d’hiver se fait aigre.

     

    J’ai mal au ventre,

     

    les rares passants font vinaigre

     

    et chacun se rentre.

     

     

    Janvier se fait sévère,

     

    le sol bientôt sera gelé.

     

    Pour chanter comme un trouvère,

     

    vraiment, c’est pas gagné !

     

     

    La ville a prêté le flanc

     

    à cette avalanche.

     

    Ambert a toussé blanc,

     

    Ambert est blanche.

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :