• Bonheur actuel

    Mes cauchemars grouillent

    D'affreux visages grimaçants

    Mes souvenirs s'embrouillent

    En brefs éclairs dissonants

     

    De cet épais fatras futile

    Émerge ton doux sourire

    Dissipant vite l'inutile

    Et venant le contredire

     

    Je suis comme un enfant

    Qu'un visage connu rassure

    Et ainsi me réchauffant

    Je reconnais ta figure

     

    Je ne regrette vraiment rien

    À l'instant de faire les comptes

    Depuis les temps très anciens

    Où je n'avais que mécomptes

     

    Mon cœur réduit en poudre

    Je ne croyais plus à l'amour

    Provoquant le coup de foudre

    Et qui dure toujours toujours…

     

    J'ai raté la première période

    Ma vie n'était qu'une gueuse

    Mais voici le deuxième épisode

    Qui me fera une fin heureuse.

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Novembre 2013 à 07:54

    quelle belle déclaration d'Amour

    2
    Samedi 2 Novembre 2013 à 07:55

    Merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :