• DÉMOCRATIE

    J'emprunte ce texte à Olivier Chartrain, paru dans "La Terre" N° 3560, il ne m'en voudra pas, car je rends à la fois hommage à son style mordant et à un hebdomadaire qui présente une vraie vision de gauche de la paysannerie moderne.

     

    Lors de son célèbre discours du Bourget en janvier 2012, François Hollande avait promis de "ne pas inviter les dictateurs à Paris", prenant le contre pied de son prédécesseur.

    C'est donc en toute logique que dès le mois d'août dernier, il a reçu à l'élysée Hamed ben Issa Al Khalifa, prince régnant du Bahreïn qui se livre depuis deux ans à une répression féroce : 85 morts depuis février 2011, d'après les ONG. Dont 17 touchés par les chevrotines des forces de l'ordre (interdites aux chasseurs en France), et 43 à la suite de leur exposition aux gaz lacrymogènes – surtout des personnes âgées et des enfants.

    Principal fournisseur : une société française, Alsetex, qui se décrit comme "le leader des produits pour la gestion démocratique des foules". Car oui, braves citoyens : ces gens tués pour avoir fait respecter leurs droits, c'est "démocratique". Et cela a rapporté 26 millions d'euros à la France en 2011. Arnaud Montebourg doit être fier.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :