• Faire front

     

    Ôtez-moi d'un doute : le Front de Gauche, c'est bien cette alliance entre différents partis, de gauche évidemment, en perte de vitesse pour les uns et en création pour d'autres, qui en ont marre de l'hégémonie de deux grands partis qui se disputent les places pour que rien ne change ? Moi, je l'ai compris ainsi, même si ce résumé est par trop réducteur.

    Dites-moi aussi, ce programme partagé qui a tant de mal à naître, ne serait-ce pas des choses simples comme la nationalisation des grands moyens de production, avec "licenciement sans préavis" des gros actionnaires actuels qui se gavent au détriment du peuple ? Comme la hausse des salaires pour tous, qui permettrait de relancer l'économie ?

    Il me semble que le programme existe déjà, il faut ressortir de nos archives les débats que nous avons déjà eus, les documents que nous avons sortis…

    Nous avons les éléments, tous les outils, pour faire face et aller au-devant des gens. Il ne manque vraiment que la volonté pour le faire, et un peu d'humilité.

    Ce front de gauche est encore un enfant, il a besoin de grandir. Il a fait des sottises, il en fera encore. Peu importe son porte-parole, si son programme est solide. Je n'ai aucun état d'âme à ce sujet.

    Mais ce que je ne peux admettre, c'est le reniement de ceux qui, avec cette étiquette, ont trompé leurs électeurs, consciemment ou non, pour se ranger sous la bannière d'un système usé qui a fait son temps.

    Nous devrions avoir des débats riches dans notre section d'Ambert. Si nous n'avons plus beaucoup de militants, nous avons cependant, comme l'armée mexicaine, beaucoup de "chefs" : 2 conseillers régionaux, et 2 conseillers généraux !

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :