• Guerre(s)

    En 1925, quand la France était encore colonialiste – elle avait mandat pour gouverner la Syrie et le Liban – elle a envoyé des troupes (dont mon père qui avait 20 ans) pour mater la révolte arabe dans le djebel Druze (Syrie et sud Liban).

    Ce qu'elle a fait sans état d'âme. Ce qui prouve bien que le sort des peuples l'indiffère.

    Aujourd'hui, heureusement, notre matamore devenu président de la France par la grâce du rejet d'un encore plus honni que lui, semble bien isolé pour aller foutre sur la gueule des syriens.

     

    Il y a une guerre qu'il pourrait peut-être mener, pour apaiser sa soif tartarinesque, celle contre les gangs mafieux qui se tirent dessus à Marseille…

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :