• Le capitaine

    Quand j’étais plus jeune, (il y a une quarantaine d’années tout de même !) travaillant dans une grande entreprise transnationale, j’ai pu pratiquer le rugby en équipe corporative, dans la région parisienne.

    On se moquait un peu du résultat, l’important était de bien jouer, et de suivre les consignes de celui que nous avions souhaité pour capitaine.

    C’était l’époque du « rugby des villages », du beau jeu, des inventions comme la passe croisée ou la chistera, par exemple.

    En ce temps-là, le rugby n’était pas encore gangrené par le fric, et il y régnait un esprit collectif enthousiasmant. Le fait de bien jouer amenait tout naturellement à un résultat probant.

    Je crois bien qu’il faut aujourd’hui retrouver cet esprit là : militer collectif, nommer un capitaine d’équipe, et jouer bien, sans s’occuper du résultat. Si nous sommes convainquant, si nous tenons ferme sur les principes, alors les résultats suivront.

    Mais je crains bien que nous suivions une autre route : bataille d’ego pour dénigrer peu ou prou le ou les prétendants à la capitainerie, coupeurs de cheveux en quatre, manœuvres en coulisse…

    Prenons garde, à force de pinailler, comme le héron de la fable, nous en serons réduits à nous contenter, non pas d’escargots, mais de gardiens du Marché, quel que soit leur nom…

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :