• Poème pour le nouvel an

     

    Année 2014, immense caravelle

     

    sous la brise gonflant tes voiles

     

    tu vas aborder l'année nouvelle,

     

    vieux navire luisant sous les étoiles.

     

     

     

    Tes soutes chargées de bons vœux

     

    vont nous combler de joie et d'aise

     

    mais moi je dois vous faire un aveu :

     

    des années j'en aurai soixante seize !

     

     

     

    Ces années sur mes épaules vieillies

     

    commencent à être un peu lourdes

     

    je n'en suis pas encore à la bouillie

     

    mais je ressens une fatigue sourde.

     

     

     

    Pourquoi reste-t-on jeune dans la tête

     

    alors que le corps tombe en quenouille,

     

    pourquoi devient-on de plus en plus bête,

     

    qu'on en a de moins en moins dans les …

     

     

     

    D'accord ! Je n'ai pas trouvé la rime !

     

    Est-ce le début de la sénescence ?

     

    La vieillesse m'étouffe et me brime ?

     

    Ou alors je n'ai pas remis d'essence …

     

     

     

    Allez ! Encore un p'tit tour de manège,

     

    douze mois pour accomplir la révolution,

     

    en attendant, on a les pieds dans la neige,

     

    mais toujours le cerveau en ébullition !

     

     

     

    Poème pour le nouvel an

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :