• En hommage à Cécile L., initiatrice (entre autres) de la chorale Cantadore

     

     

    CÉCILE

     

     

    Un choc automobile

    bête, sans aucun sens,

    un accident imbécile

    nous prive de ta présence.

     

     

    Tu la voulais cette chorale,

    nous l'avons faite sans toi,

    bâtie comme cathédrale,

    et la continuons pour toi.

     

     

    Quand ensemble nous chantons,

    ta voix nous accompagne.

    Au cœur un léger pinçon

    comme une bulle de champagne.

     

     

    Tu nous as beaucoup appris

    tu étais très populaire ;

    tu resteras dans nos esprits,

    bienveillante et tutélaire.

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • DÉPUTATION

     

     

    Gouttebel et Gardette

    après les résultats

    font une drôle de tête

    ce sont de gros bêtas.

     

    Gouttebel et Gardette

    avaient vendu la peau

    avant d'avoir tué la bête,

    quel manque de pot !

     

    Entre eux le débat

    (Chassaigne et Gardette)

    avait donné le la,

    la chose était nette.

     

    Avec les yeux de Chimène

    enterrant le moustachu,

    « c'est Gardette qui mène »

    et voyaient André déchu.

     

    Consigne de donner les voix

    du centre et de la droite

    à Chassaigne et son électorat

    protestaient-ils, la mine benoîte.

     

    Aujourd'hui tout baigne

    Gardette voit une psychose

    On a retrouvé Chassaigne

    voilà qui en impose !

     

    Gouttebel et Gardette

    après les résultats

    font une drôle de tête

    ce sont de gros bêtas...

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Chacun se voit en justicier

    en ce moment de désarroi,

    pointant comme une épée

    son bulletin et son doigt.

     

    Ce moraliste et preux Zorro

    désigne le (face) bouc émissaire

    sur qui on criera haro !

    car il a deux adversaires.

     

    sur celui qui n'a pas choisi

    entre la peste et le choléra,

    le banquier et l’extrême nazie,

    Charybde et puis Scylla …

     

    Dans une démocratie bafouée,

    se satisfaire à bon compte

    d’avoir vaincu la bête incarnée

    que voilà un bien joli conte !

     

    Mais ces deux là sont alliés

    pour faire suer le burnous !

    ils vont ensemble exploiter

    toi et moi, elle et lui, nous...

     

    Il faut vaincre les deux,

    c'est autrement difficile

    que faire les gros yeux

     à coup de bulletin civil !

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

     

    Des dirigeants qui mènent le monde

    beaucoup sont corrompus.

    Avec ces gens que l'ambition inonde

    tous les liens sont rompus.

     

     

    Un désir de pouvoir les ronge,

    les défigure à briser les miroirs.

    Ils nous débitent leurs mensonges

    la nuit, le jour, matin et soir.

     

     

    On se réveille un beau matin,

    on se dit, je n'y crois plus,

    tout cela  n'est que baratin.

    Voyez ! L'empereur est nu !

     

     

    Il faut rêver plus fort

    on ne doit pas subir

    il faut rêver encore,

    pouvoir toujours sourire

     

     

    Je rêve d'un autre ailleurs,

    on me dit fou, utopiste,

    je veux un monde meilleur

    sans aucun belliciste.

     

     

    C'est le moment de changer

    de donner le coup de balai,

    d'éloigner tous les dangers

    et d'écarter ces lâches valets.

     

     

     

     

     

     

     

    Gérard PATURAUD

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Il pointe enfin son nez,

    le soleil encore timide,

    et le Livradois-Forez

    luit d'un éclat viride.

     

     

     

    Une grenouille verte

    a sauté dans l'étang

    et l'eau entr'ouverte

    a cueilli son élan.

     

     

     

    Quiétude d'un étang

    troublée par la bestiole,

    voici le vert printemps

    et son esprit frivole...

     

     

     

    promesse, promesse...

    d'un naturel ingénu,

    aurais-je la faiblesse

    de croire en ta venue ?

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire